Historique du Patro Notre-Dame d'Ittre

2019-2020

Une année très prometteuse qui n'a pu montrer tout son potentiel. En effet, plusieurs nouveautés étaient au programme telle que le retour du Hike Patro après 2ans d'absence, une nouvelle réunion spéciale fin juin... Hélas ceci n'a pas pu avoir lieu du à la pandémie de coronavirus. Ce n'est que partie remise. Heureusement, le camp a bien pu avoir lieu sous forme de "bulles". 3 bulles furent composées, une pour les plus petits, une pour les plus grands et une dernière pour les intendants. Un camp assez spécial sous le signe de l'hygiène et du désinfectant. Le camp situé à Gouvy se termine sous un soleil de plomb sans aucun cas. Cette année marque aussi la montée des grands dans le staff. Toute l'équipe d'animation est prête à rattraper le temps perdu. Présidence de Antoine Henry et Corentin Uberland. Vice-Présidence de Christophe Magidson.


2018-2019

Une belle année cloturée par un camp à Héron. Le camp est marqué par la qualification de 8 grands (Muriki - Wonderland, Tayra - Lantana, Chipmunk - Ingoya, Patou - Dopamine, Maki - Tomahawk, Nyala - Brasero, Wallabi - Lumos & Alca - Gossip Girl). 6 animés quittent également le staff dont les 2 co-présidents Bastien Ongaro et Alexandre Perniaux. Vice-Présidence Antoine Henry.

 

2017-2018

Le camp se déroule à Morialmé. Un camp sous le signe de la chaleur avec seulement 2 jours de pluie. Une année marquée par la totemisation de 11 aventuriers (Muriki, Tayra, Chipmunk, Senji, Azawakh, Patou, Maki, Nokota, Nyala, Wallabi & Alca) mais aussi par la montée de nouveaux animateurs ! Le staff composé de plus de 20 animateurs prévoient une année 2018-2019 encore plus dingue ! Présidence de Alexandre Perniaux et Olivier Dekeyser. Vice-présidence Antoine Henry.

 


2016-2017

 Le camp se déroule à Schoenberg. Endroit de camp fort symbolique pour notre patro car c'est ici que le PNDI a repris forme en 2006. La majeure partie du staff et des grands ont commencé à Schoenberg.
 

2015-2016

Le camp se déroule à Sourbrodt. Année importante pour le PNDI car il dépasse les 100 patronnés au camp ! Année de transition avec la réouverture de la section aventuriers. Ces aventuriers se font également totémiser cette année.

2014-2015

Vu le grand nombre d'animateurs, le patro organise la première journée copains-copines, ce qui permettra d'ammener de nouveaux patronnés. Le camp se déroule à Lobbes avec la qualification des grands.

2013-2014

Le camp se déroule à Ster. Annnée marquée par la totemisation de 8 patronnés : Irbis (Margaux Lucas), Impala (Elise Baucher), Azara (Léa Vanbrabant), Altaïca (Charlotte Humblet), Smous (François Mahieux), Gecko (Lucas Pieri), Watuzi (Corentin Uberland) et Aluco (Antoine Henry). Le grand groupe des grands passe dans le staff, ce qui augmente considérablement le nombre d'animateur.

2012-2013

Une année marquée par la montée de 6 nouveaux animateurs : Ocelot (Louise Durin), Quéléa (Pauline Perniaux), Pika (Aude Dekeyser), Caberu (Romain Vermeulen), Colféo (Pierre Boulemberg) et Teira (Thomas Bauduin). Avec la montée de ces jeunes dans l'animation, la section des Aventuriers-Aventurières n'a plus lieu d'être et disparaît.
Les Grand(e)s partent dans les Vosges durant 6 jours accompagnés de leurs animateurs (Siamang, Saïmiri et Souslik).
Le grand camp se déroule à Barvaux-sur-Ourthe avec une cinquantaine d'enfants participants.
Présidence : Souslik (président) et Saïmiri (vice-président)

2011-2012

Une année haute en couleurs tenue sous la présidence de Souslik et de Saluki pour l'épauler. Le staff compte deux nouvelles recrues à son effectif: Siamang (Alessio Borriero) et Shetland ( Noélia Antuna). Léipoa fait dorénavant partie des animateurs brevetés. 
Le PNDI a ouvert la section Aventurier(e)s.
Les Grand(e)s, pour leur dernière année, travailleront sans relâche pour financer leur voyage en Croatie. Un projet de grande envergure, menée avec excellence par Cigale et Merle.

Le camps se déroulera à Valender dans un cadre idyllique propre aux cantons de l'est où une 50ène d'enfants y participeront. 

2009-2010

Cigale parti en Erasmus, Wombat est élu président ! Le staff, se rajeunit un peu grâce à la montée des anciennes grandes ( Beagle, Chickaree, Dik-dik, Goundi, Palomino, Léipoa, Okapi et Sewell). Le Pndi compte aussi de nombreux animateurs brevetés : Cigale, Wombat, Souslik, Saluki, Danio et Saïmiri. Les patronnés ont la chance de participer au grand rassemblement national des patros, un évènement ayant lieu tous les huit ans! Le camp se passe à Warmifontaine et réunit une cinquantaine de patronnés.

2008-2009

Cigale endosse le rôle de président pour la seconde fois, il sera épaulé par Souslik (vice-président). Le  camp se déroule à Bastogne.

2007-2008

Année faste pour le Patro Notre-Dame d'Ittre ! En effet, sous la présidence de Cigale, la barre des 100 affiliés est franchie et le PNDI est sacré meilleur patro du Brabant wallon lors de sa victoire écrasante au Challenge Patro. Début août, les patronnés ittrois découvrent la région de Villers-le-Gambon au cours d'un magnifique camp.

2006 - 2007

La présidence est assurée par Allactaga (Président) et Cigale (Vice-président). Le nombre de patronnés se stabilise et on compte en moyenne une cinquantaine d'enfants aux réunions. Le formidable camp à Saint-Hubert regroupe plus de quarante patronnés.

2005 - 2006

Le passage tant attendu de 6 animés (Alactaga, Couguar, Lysandra, Mustang, Saïga et Wombat) dans le staff se déroule à merveille. Cette nouvelle dynamique permet au Patro de réouvrir deux sections (Bengalis et Benjamin(e)s). La présidence est à nouveau assurée par Caroll Gates et on dénombre 73 patronnés inscrits ! Le Patro Notre-Dame d'Ittre est définitivement relancé ! Une grosse quarantaine de patronnés vivent un camp extraordinaire à Schoenberg.

2004 - 2005

Année de transition pour le PNDI. On note l'arrivée dans le staff d'un ancien scout (Laurent Pardon - Cigale) ainsi que le passage dans l'animation de Noémie Depoorter (Tamia). Caroll Gates (Loir) devient la nouvelle présidente. Le grand camp (Pottes) réunit 17 patronnés.

2003 - 2004

De nombreux départs au sein du staff obligent le Patro à fermer deux sections (Bengalis et Benjamin(e)s). Une période difficile pour le PNDI. Des rumeurs font état d'une possible fusion avec le Patro de Virginal... Il n'en sera rien! Le camp se déroule à Frandeux sous la présidence de Charlotte Thomas (Wallaby) et regroupe une vingtaine d'animés.

2002 - 2003

Présidence de Camille Borms. Camp à Bourcy

2001 - 2002

Présidence d'Hervé Van Wayenbergh. Camp à Opont

2000 - 2001

 Présidence d'Olivier Devreker. Camp à Velaine

1999 - 2000

           Présidence de Carl De Bie

1994 - 1999

           Présidence de Didier Jaspart.

1990 - 1994

Présidence de Philippe Godefroid.

1988 - 1990

Présidence de Manuel Thomas.

1987 - 1988

 Présidence de François Perniaux.

1984 - 1987

Présidence de Valérie Stache.

1979 - 1980

Le camp a lieu à Sclayn près d'Andenne.

1965 - 1966

Première trace du PNDI dans les archives de la FNP. A l'époque, le patro d'Ittre est un patro de filles !

 
 

Appel aux anciens !

 

Afin d'étoffer l'historique du PNDI, un grand appel est lancé aux anciens du Patro d'Ittre. Si vous vous souvenez des endroits de camps ainsi que des présidents respectifs ou d'autres faits marquants, n'hésitez pas à nous contacter!

 

 

Historique du mouvement

2002

7000 jeunes se donnent à nouveau rendez-vous sur la plaine de Natoye. Après avoir découvert le nouveau logo ainsi que les nouveaux écussons, ils ont vécu une journée pleine de jeux et de chants…

1999

 Fête du 75ème anniversaire de la FNP à Natoye.

1998

Lors du Congrès, la LCP est officiellement adoptée. Les animateurs se prononcent sur la pédagogie et les rites.

1997

Fête des trente ans de l'ANPAP (Association Nationale des Parents, Anciens et Amis du Patro) et du Relais Patro à Natoye.

1995

Le 6 mai : Grand rassemblement national à Natoye.

Plus de 10 000 jeunes sont regroupés dans une activité nationale.

La nouvelle répartition en tranches d'âges est appliquée pour la première fois dans une activité nationale. Cette répartition s'intègre à la Ligne de Croissance Patro (LCP).

Les enfants de 4 à 6 ans sont désormais accueillis au Patro et les jeunes se répartissent en 6-9 ans, 9-12 ans, 12-14 ans, 14-16 ans et plus de 16 ans.

Chaque tranche d'âge se voit attribuer un axe pédagogique à développer plus particulièrement.

1980

Les deux fédérations (FNP et FNPF) sont reconnues comme organisations de jeunesse dans le cadre du décret de la Communauté Française.

1976

Le 25 août paraissent au Moniteur belge les statuts des deux ASBL : FNP et FNPF.
L'association créée en 1926 continue d'exister.

1974

Réunis en Congrès, les animateurs redéfinissent l'objectif du Patro.

1968

L'année est faste pour les patros, ils sont 1130 : un sommet.

1967

Le 30 avril, le Relais Patro à Natoye est inauguré par le roi Baudouin et la reine Fabiola… et 30 000 patronné(e)s enthousiastes.

1965

La méthode pédagogique du Patro demeure, mais elle s'applique à des tranches d'âge de plus en plus précises.

Les Benjamins et Benjamines 6-9 ans.
Les Chevaliers et Etincelles 9-12 ans.
Les Conquérants et les Alpines 12-15 ans.
Les Grands et les Grandes + de 15 ans.

1961

Avec plus de 50 000 membres et 4300 dirigeants, il y a plus de 1 000 patros. Grande fête à Namur le 1er mai : "Nos 1 000 patros vous présentent l'amitié, le bonheur".

1951

Création de la Fédération Nationale des Patros Féminins (FNPF).

1950

Achat de l'immeuble du 17, rue de l'Hôpital à Gilly qui devient un "Centre National" et inauguration le 30 avril.

1949

Le 25ème anniversaire de la FNP rassemble 20 000 garçons et filles à Bruxelles.

1947

Le siège social de l'ASBL qui était à Bruxelles puis à Louvain, est transféré au 2, rue de l'Hôpital à Gilly.

1945

Les activités reprennent en force.

1940 — 1945

La deuxième guerre mondiale oblige les patros à se replier sur eux-mêmes. De nombreux aumôniers et anciens entrent dans la résistance.

1934

L'abbé J.Batstgen publie le chant "Dans nos patros".

1931

Dans les années 30, le patronage devient le PATRO, l'idée de patronage des pauvres par les riches ayant petit à petit disparu.

1927

Mr Raoul Delgrange devient le premier président de cette Fédération.

1926

Le 23 avril, parution au Moniteur belge des statuts de l'association.

1924

Constitution officielle de la Fédération Nationale des Patronages de Belgique.

1921

Après la guerre 1914-1918, les patros prennent un nouvel essor en Belgique. L'abbé Maucquoy découvre l'œuvre de l'abbé Allemand. Il en étudie la méthode et l'applique dans son patro. Il publie le premier manuel du "Patro : une œuvre d'éducation populaire". Le projet d'organisation d'une Fédération nationale des patronages d'expression française est adopté à l'unanimité.

1850 à 1921

À la fin du XIXème siècle, les patros entrent dans l'organisation des paroisses comme une institution indispensable et un complément nécessaire de l'école et du catéchisme.

1897

En Belgique, 513 patronages de garçons et 344 patronages de filles. Certains comptent jusqu'à 400 membres actifs.

1850

Premier patronage en Belgique (St Jacques à Gand).

1799

En mai, premier "patronage" à Marseille. Les enfants pauvres sont patronnés
par les enfants riches, c'est pourquoi cette œuvre s'appelle "patronage".
Pendant 37 ans, Jean-Joseph Allemand, prêtre, sera le moteur infatigable
du Mouvement.

 
 



Créer un site
Créer un site